Photogriffon - free photos - photos gratuites 300 dpi
facebook photogriffon


HISTOIRE DE L'AVIATION
Les avions FARMAN : Rendez-vous avec Pierre FARMAN !







FRANCAIS
Voici près de 12 ans que je passe devant cette belle boutique au 122 rue du Bac, dans le 7ème à Paris.
Et à chaque fois, cette boutique est fermée, elle est en horaire décalée avec moi. Et ce jour là,
la porte se trouve ouverte, je m'y engage et découvre un homme cheveux grisonnant me proposant de rentrer
dans la boutique, quelle chance ! Je demande presque de suite si j'ai l'autorisation de faire quelques photos,
aucun problèmes, tout ce que je veux, formidable. Du coup, je discute un peu avec le vendeur du magasin,
et j'apprend en cours de conversation que ce monsieur est le petit fils de Dick Farman et petit neveu de Henri et Maurice Farman.
Il est actuellement, est en train de créer un musée de l'aviation, destiné aux jeunes, leur permettant de découvrir
beaucoup de choses relatives aux avions. Mais avant-tout, je vous donne l'histoire de ces avions, de cette famille Farman,
ainsi que quelques photos que j'ai prises dans cette boutique unique.


ENGLISH
Here almost 12 years I pass this beautiful boutique at 122 rue du Bac in the 7th in Paris.
And each time, the store is closed, it is time shifted with me. And that day,
the door is open, I am committed and discovers a grizzled hair man offering me back
in the shop, what luck! I ask almost immediately if I have permission to take some pictures,
no problems, everything I want, great. So I talk a little with the seller of the store,
I learned during a conversation this gentleman is the little son of Richard Farman and nephew of Henri and Maurice Farman.
He is currently is creating an aviation museum for young people, allowing them to discover
lot for airplanes. But before-all, I give you the history of these aircraft, the Farman family
as well as some pictures I took in this unique shop.


----------------


PHOTOS SOUS COPYRIGHT - Ces photos n'ont aucun liens communs avec mes photos gratuites.


L'aviateur Lucien Bossoutrot avec un Farman Goliath en 1920.
L'aviateur Lucien Bossoutrot avec un Farman Goliath en 1920.

PARIS-LONDRES / LA VOIE ROYALE
Il y a plus de 90 ans, le premier vol commercial français survolait la manche. Son objectif ? Rejoindre Londres et mettre fin au splendide isolement du Royaume-Uni. Retour sur l'une des liaisons-phares du ciel européen.

Ddes millions de voyageurs survolent chaque jour la planête. les axees les plus fréquentés : Pusan/Séoul (plus de 6 millions de passagers par an) et Chicago/New-York ou Hong-Kong/Taipei (près de 5 millions). Paris-Londres ? Une liaison moin dense (2 millions), qui fût longtemps le coeur du réseau, après avoir été le premier lien aérien entre deux pays.

8 février 1919. Le froid enveloppe l'Ile-de-France.Emmitouflé dans son blouson de cuir, le pilote Lucien Bossoutrot décolle de Toussus-le-Noble, au sud de Paris. A bord de son Farman Goliath, douze passagers, tous militaires (transportés gratuitement) : direction l'aérodrome de Kenley, près de Londres - à peine 330 kms. Quelques mois plus tard, les anglais Alcock et Brown parcourront plus de 3000 kms et pour la première fois franchiront l'Atlantique.
Si Louis Blériot est le premier à traverser la Manche en 1909, Lucien Bossoutrot signe, lui, le premier vol avec douze passagers au-dessus de Channel. Après deux heures trente de vol, son Goliath touche le sol britannique, la ligne Paris-Londres est ouverte. Les deux mégapoles sont réunies par les airs : tout un symbole, au moment ou s'ouvre la conférence de la paix, qui va poser les jalons d'un monde nouveau.
Jusqu'à l'été, pas question de service régulier. En effet, la Grande-Bretagne défend encore tout vol civil vers son territoire - l'interdiction de navigation aérienne décrétée en 1914 ne sera abrogée que le 1er mai 1919. Le 25 août, Aircraft Transport and Travel, une compagnie britannique, inaugure le premier service aérien régulier entre l'aérodrome d'Hounslow (bientôt remplacé par Croydon) et celui du Bourget.

Lucien BOSSOUTROT : Biographie
Débutant comme employé de banque, il attrape très vite le virus de l'aviation, dès 1910 quand il vole pour la première fois. Il obtient ses brevets de pilote civil et militaire lors de la Première Guerre mondiale. En 1917, il « est mis aux arrêts par le général Philippe Pétain pour avoir bombardé le bassin sidérurgique de Briey (Meurthe-et-Moselle) qui fournit du minerai de fer à l'Allemagne... et à la France » ; puis il devient pilote réceptionnaire. Après la guerre, il est d’abord pilote d’essai chez Farman, puis chez Blériot. Le 8 février 1919, il effectue le premier vol commercial international avec passagers (12 personnes, outre le mécanicien Lhomde) de Paris à Londres, pilotant un bimoteur Farman F.60 Goliath. Le voyage durera 2 h 402. Lucien Bossoutrot poursuit ses liaisons européennes avec le 12 février 1919 un voyage de Paris à Bruxelles sur le même appareil, avec à bord 15 passagers. Le trajet sera réalisé en 2h103.

Il bat plus de vingt records du monde, de durée, de vitesse et de distance, notamment celui de la distance et de la durée sans escales en circuit fermé, le 1er mars 1931, avec son ami Maurice Rossi, en parcourant 8 805 km en 75 heures et 23 minutes sur monoplan Blériot 110 à moteur Hispano-Suiza de 600 chevaux, ou encore celui de la distance en circuit fermé toujours en compagnie de Maurice Rossi : ils effectuent alors, en 1932, un vol de 10 601 km sur le Blériot Bl-110 Joseph le Brix. Le 25 novembre 1934, il établit la première liaison commerciale sur l’Atlantique Sud à bord de l’hydravion Blériot 5190 Santos-Dumont.

Lucien Bossoutrot s’est également illustré au tout début du vol à voile en France : en 1922, lors du 1er congrès de vol sans moteur de Combegrasse, il remporte le prix de la durée et celui du gain d’altitude sur planeur Farman.

Texte : Marc Branchu




piece d'avion dans la boutique de pierre farman à paris
© Copyright JM. Decayeux


piece d'avion dans la boutique de pierre farman à paris
Indicateur d'admission / Pression © Copyright JM. Decayeux


piece d'avion dans la boutique de pierre farman à paris
Chambre de combustion © Copyright JM. Decayeux

Farman III en vol - Berlin 1910 © ...
Farman III en vol - Berlin 1910 © ...


Farman MF.11 Shorthorn - 1915 © ...
Farman MF.11 Shorthorn - 1915 © ...


Bombardier français Farman F-68BN4 Goliath de l'Armée de l'Aair Polonaise © Extrait de "Polska Lotnicza", Vasovie - 1937
Bombardier français Farman F-68BN4 Goliath
de l'Armée de l'Aair Polonaise © Extrait de "Polska Lotnicza", Vasovie - 1937

LISTE DES AVIONS FARMAN
  • Farman III (1909)
  • Farman MF.7 Longhorn (1913)
  • Farman MF.11 Shorthorn (1913)
  • Farman HF.20 - reconnaissance biplane (1913)
  • Farman F.30 - two-seat military biplane (1915)[4]
  • Farman F.40 (1915) - single-engined reconnaissance aircraft
  • Farman HF.30 - fighter biplane (1916)
  • Farman F.31 - fighter prototype (1918)[5]
  • Farman F.50 - biplane bomber (1918)
  • Farman F.60 Goliath bomber/airliner, development of the F.40 (1919)
  • Farman F.60 Torp - torpedo carrying floatplane version (1920s)
  • Farman Moustique - sports, touring aircraft (1919)
  • Farman Sport - sports, touring biplane (1919)
  • Farman B.2 - light day bomber biplane (1920s)
  • Farman BN.4 - long-range night bomber biplane (1922)
  • Farman F.80 - basic training biplane (1921)
  • Farman F.90 - passenger transport aircraft (1921)
  • Farman F.110 - artillery observation biplane (1921)
  • Farman F.51 - maritime reconnaissance flying boat (1922)
  • Farman F.120 - 4-engined bomber/airliner (1923)
  • Farman F.140 Super Goliath - heavy night bomber (1924)
  • Farman A.2 - observation monoplane (1924)
  • Farman F.130 - long-range night bomber (1925)
  • Farman F.170 Jabiru - single-engined airliner (1925)
  • Farman F.150 - day bomber biplane (1926)
  • Farman F.160 - torpedo bomber floatplane (1928)
  • Farman F.180 - airliner biplane (1928)
  • Farman F.190 - civil utility aircraft (1928)
  • Farman F.200 - civil utility aircraft (1929)
  • Farman F.230 - touring aircraft (1930)
  • Farman F.250 - passenger transport aircraft (1931)
  • Farman F.280 - mail plane (1931)
  • Farman F.211 - day/night bomber aircraft (1932)
  • Farman F.220 - 4-engined high-wing heavy bomber (1932)
  • Farman F.1000, F.1001 & F.1002 single-engined, pressurised, high altitude research aircraft (1932-5)
  • Farman F.1010 - experimental cannon carrier aircraft (1933)
  • Farman F.1020 - experimental aircraft (1933)
  • Farman F.270 - bomber/torpedo bomber floatplane version (1934)
  • Farman F.300 - airliner (1930)
  • Farman F.370 - single-seat racing aircraft (1933)
  • Farman F.380 - single-seat racing aircraft (1933)
  • Farman F.400 - four-seat cabin monoplane (1934)
  • Farman F.420 - multi-role aircraft (1934)
  • Farman F.430 - light transport aircraft (1934)
  • Farman F.460 Alize - training, touring aircraft (1930s)
  • Farman F.480 Alize - training, touring aircraft (1936)
  • Farman NC.470 - six-seat trainer and coastal reconnaissance floatplane (1938)
  • Farman NC.471 - six-seat trainer and coastal reconnaissance floatplane (1938)
  • Farman F.500 - two-seat trainer aircraft (1952)


L'avion FARMAN F-231 apparaissant dans la bande-dessinée de Hergé, "Tintin et les cigares du pharaon". (version N&B)



L'avion FARMAN F-231 apparaissant dans la bande-dessinée de Hergé, "Tintin et les cigares du pharaon". (version N&B)