Photogriffon - free photos - photos gratuites 300 dpi
RETOUR
... ... ... ...


VOYAGE A VENISE
"Une série de photos pour découvrir cette ville"


J'ai eu la chance de visiter Venise. Cette série de photos a été réalisée tranquillement pendant 1 journée et demi, car je ne suis resté
que deux jours là-bas. Pour aller à venise, on prend le vaporetto. C'est un peu le bus de Venise, sauf qu'il est sur l'eau. On peut effectuer
des déplacements dans la ville et en direction des îles de la lagune. Il est souvent plus rapide de se déplacer à pied, mais on ne peut éviter
de faire appel au vaporetto, ne serait-ce que pour se reposer les pieds ou pour les déplacements les plus longs. Il existe 15 lignes avec
des bateaux de différents types : les motoscafi (les bateaux à moteur), les motonavi (vedettes) et les vaporettis proprement dits.
Je n'ai pas mis de légende sous les photos, car j n'ai pas eu le temps de relevé le nom des immeubles et des sculptures.
Les photos parlent d'elles mêmes, et sont faites sans artifices photoshop. Cela vous donnera une sensation vraie de l'environnement.
Notez que le café là-bas est extraordinaire !!



POUR VOTRE CULTURE PERSONNELLE
Venise est surnommée la « Cité des Doges »  ou la « Sérénissime ». C'est une ville de la plaine du Pô au nord-est de l'Italie
 et la capitale de la Vénétie. Fondée peu après 528, elle fut la capitale pendant onze siècles (697-1797) de la République de Venise.
La ville est célèbre pour ses canaux, sa place Saint-Marc, son palais des Doges ainsi que son carnaval. Venise comptait 268 993 habitants
début 20082 dont 60 052 intra-muros3. Venise et sa lagune sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO.

----------------

PHOTOS SOUS COPYRIGHT - Ces photos ne sont pas dans la zone gratuite, car il y a des personnes figurant dans le cadre.

Une partie des textes vient de Wikipedia


clint eastwood imite l'inspecteur harry
© Photogriffon


Architecture et art (suite)
L'influence du gothique continue jusqu'à la moitié du XVe siècle jusqu'à l'avènement de la Renaissance. A Venise, il est interprété
par de grands architectes comme Lombardo, Sansovino et Palladio qui réalisent d'importantes oeuvres pour la ville, dont la Loggetta,
l'église Sainte-Marie des Miracles, l'Ecole Saint-Marc et celle de Saint-Georges Majeur. L'influence Renaissance continue jusqu'au
début du XVIIè siècle lorsque les innovations du baroque se répandent, le plus grand interprète vénitien de ce style a été Baldassarre
Longhena. On lui doit l'église de Sainte-Marie de la Salute, les Procuratie Nuove et les palais Ca' Pesaro et Ca'Rezzonico sur le Grand Canal.
Au XVIIIe siècle, la réaction au baroque fait surgir peu à peu le néoclassicisme que nous retrouvons dans de nombreuses œuvres
comme l'église Sainte Marie-Madeleine redessinée par Tommaso Temanza.



clint eastwood imite l'inspecteur harry
© Photogriffon


Architecture et art (suite et fin)
Après l'arrivée de Napoléon en 1797, qui entraîna la chute de la République de Venise, les constructions qui vinrent ensuite
sont des imitations d'anciens édifices mais qui ne portent aucune originalité de l'architecture vénitienne. Pour les amateurs et passionnés de peinture, Venise offre un patrimoine unique produit par de nombreux peintres qui se sont laisser charmer par cette ville unique au monde.

Après la période vénitienne-byzantine et la période gothique, la peinture, avec l'avènement de la Renaissance, commence sa période dorée :
c'est en effet au XVe siècle qu'apparaît l'école de peinture vénitienne, commencée par les familles Vivarini et Bellini et qui atteint son apogée
avec les grands maîtres le Titien, le Tintoret et Véronèse au XVIe siècle, qui introduisent d'importantes novations dans la technique picturale.

Au XVIIe siècle déjà on commence à percevoir le début du déclin de la peinture qui resplendit par moments grâce aux œuvres de Tiepolo
et de Canaletto au XVIIIe siècle. La plupart des oeuvres se trouve dans les musées, mais nombreuses sont celles qui sont restées
à l'endroit où elles ont été réalisées comme les églises ou les écoles.




clint eastwood imite l'inspecteur harry
© Photogriffon