facebook photogriffon

 

  René BURRI

portrait de René burri
René BURRI, né le 9 avril 1933 à Zurich en Suisse et mort le 20 octobre 2014, est un photographe suisse ayant travaillé à Zurich et à Paris, membre de l'agence Magnum depuis 1959.

« La photographie est un moment, une fois que vous appuyez sur le bouton il n'y a pas de retour en arrière. »


BIOGRAPHIE
Né en 1933, à Zurich, en Suisse. René Burri à 16 ans, quand il intègre l’Ecole Kungstgewer-beschule, l'Ecole des Arts et Métiers de Zurich, ou il apprend le graphisme et la photographie. Il s'orientera plus vers la photographie et aura comme professeur le renommée Johannes Itten, qui lui enseignera "la direction et l'ordre de ce qui coule". Il
suivra les cours de Hans Finsler, un représentant de la "Nouvelle Objectivité". A 17 ans, il partira pour Marseille, pour visiter la Cité Radieuse de Le Corbusier, dont il fera des photos. Attiré d’abord par le cinéma documentaire, il devient finalement photographe et ouvre un l’atelier avec Walker Binder. lors de son service militaire. Après 4 années d'études, il obtient son diplôme, on est en 1953. Il commence à photographier avec un Leica. Il obtient une bourse, et apprend le maniement de la caméra Bolex, en réalisant un film sur son école.
Amateur de cinéma, il filme la visite d'Edward Steichen, célèbre photographe, puis fait ses débuts comme Cameraman chez « Switzerland », une production appartenant à Walt Disney. Il ouvre ensuite un studio avec Walker Binder, en 1954, avant de faire son service militaire en Suisse, où il découvre l’usage du Leica qu’il troque avec son Rolleiflex. Il est engagé comme photographe dans l’atelier de Josef Müller-Brockmann, célèbre graphiste.

En 1956,il obtient sa première publication grâce à son reportage sur une école d’enfants sourds-muets, qui sera publié dans Life. Il devient alors correspondant associé puis, en 1959, membre à part entière de la prestigieuse Agence Magnum. Il aura 23 ans, quand l'Agence Magnum adosse son nom au côté du sien. Grand reporter, René Burri voyage dans le monde entier pour photographier l’actualité : en Chine lors de Tienanmen, à Berlin pour la chute du mur, en Egypte, Japon, Brésil, Corée... Le photographe cherche à rendre compte du quotidien, de scènes de vies, d’ambiances dans des images toujours porteuses d’une grande humanité, loin de la violence de l’image choc. Ses reportages sont publiés dans tous les grands magazines de l’époque : Life, Paris-Match, Du, Stern,The New York Times.

Il quitte Zurich sa ville natale et vient à Paris, obsédé par l’idée de photographier Pablo Picasso. Il passe une semaine à essayer de convaincre la secrétaire du peintre de le laisser venir faire des clichés de l’artiste dans l’appartement de la rue des Grands Augustins, lieu où celui-ci réside.
Après  un dernier refus de la part de la secrétaire du peintre, Burri se rend au bureau de Magnum. Là, il rencontre une jeune femme espagnole, qui passe environ trois minutes à jeter un œil à ses photos et qui lui demande s’il en a d’autres avec lui. Non, lui dit t’il. Il n’a seulement que trois photos de son reportage sur l’école des sourds-muets. Lorsqu’il les lui tend, elle devient nerveuse. Elle les regarde avec un compte fil, comme un joaillier examine une pierre précieuse, puis les marque avec un crayon rouge et finit par lui dire d’en faire des copies et de les lui faire parvenir. De retour en Suisse chez lui il envoie ce que l’agence lui a demandé, sans avoir l’espoir d’obtenir une réponse. Peu de temps après, alors qu’il a presque oublié cette rencontre, il reçoit un paquet par la poste venant de Paris. Sans aucun message, l’agence lui fait parvenir une copie du magazine Life. Voila qu’il découvre ses photographies des enfants sourds-muets de l’école de Zurich reproduites en pleine page, comportant la mention « René Burri Magnum ».C’est ainsi qu’il fait ses débuts, au côtés de Henri Cartier Bresson, George Rodger, et Robert Capa, etc…

Au Palazzo Reale à Milan lors de la rétrospective Picasso, il découvre l’œuvre du maître Catalan et dit : « Lorsque j'ai vu pour la première fois le " Guernica" de Pablo Picasso, en 1953, je me suis dit : ‘ Tu dois absolument faire la connaissance de cet homme ‘. J'ai essayé de le rencontrer pendant quatre ans, en vain. Puis un jour, alors que j'étais à Saint-Sébastien, j'ai appris que Picasso devait aller à Nîmes assister à une corrida. J'ai couru à mon hôtel, j'ai bouclé mes valises et je suis parti tout de suite pour Nîmes. On pourrait dire que c'était  idiot, que je n'avais pas plus de chances d'approcher Picasso à Nîmes qu'à Paris. Et pourtant, le hasard m'a permis de le faire. A Nîmes, je suis descendu dans le premier hôtel venu, et il s'est trouvé que c'était le même que lui. Il avait organisé une petite fête dans sa chambre avec quelques amis. Avec la complicité d'une femme de chambre, je m'y suis rendu, et ce fut mon premier contact avec lui ». Il signe un portrait mémorable à Cannes en 1957.

1982, il est élu président de Magnum France. Une première rétrospective lui est consacrée à Zurich, Paris et Lausanne, qui présente son livre « One World » 30 ans de Photographie en 1984. Cette même année, il est élu président de Magnum Europe. La plus belle récompense lui sera attribuée en 1998, lorsqu’il reçoit le Prix Erich Salomon pour sa carrière de photojournaliste.

1994 voit la naissance de son fils Léon Ulysse avec Clotilde Blanc, sa seconde épouse.

En 1998, il reçoit le prix Dr Erich Salomon de la société allemande de photographie et, en 2011, le prix« Swiss Press Photo Lifetime Achievement Award » pour l’ensemble de sa carrière. En 2004, la Maison Européenne de la Photographie à Paris lui consacre une grande exposition rétrospective, présenté dans de nombreux musées en Europe et en Amérique du Sud. Au delà de son oeuvre photographique en noir et blanc et de celle, encore largement inédite, en couleurs, René Burri a réalisé de nombreux films documentaires et s’est également exprimé par le collage et le dessin.

René Burri décède en 2014, en Suisse. Son fond photographique, conservé par la Fondation qui porte son nom, est déposé depuis 2013 au Musée de L’Elysée de Lausanne.


UN PEU PLUS DE DETAILS SUR SA CARRIERE

Le président de Magnum Photos, Martin Parr, a déclaré que Burri était non seulement l'un des plus grands photographes d'après-guerre, mais aussi a été l'une des personnes les plus généreuses que j'ai rencontré tout au long de ma vie. Selon le président, la capacité de Burri à raconter des histoires et de divertir avec des photos font partie de l'héritage de l'agence.

Ses portraits de Winston Churchill, que René Burri a photographié à Zurich en 1946 à 13 ans seulement avec l’appareil de son père,

«Winston Churchill - Zurich - Suisse - 1946» / René Burri / Magnum
«Winston Churchill - Zurich - Suisse - 1946» / René Burri / Magnum

ou encore d’Ernesto Che Guevara, que le photographe a réalisé pendant une interview de plusieurs heures, ont marqué l’histoire de la photographie. Sur un total de six pellicules développées à La Havane en 1963, une série de photographies unique de Che Guevara a vu le jour – et l’un de ces clichés est devenu une véritable icône. Outre le cliché mondialement connu réalisé par Alberto Korda, celui de René Burri est très certainement l’image la plus reproduite du révolutionnaire.
Des décennies plus tard, en faisant allusion à sa popularité, René Burri a cependant, pour plaisanter, comparé sa photographie du Che sûr de soi à un lourd boulet accroché à sa jambe – une renommée mondiale a aussi ses revers.

Il s’est toujours montré très critique à ce sujet, et ce jusqu’à la fin de sa vie. Il ne pouvait
cependant renier son influence sur son œuvre. Ainsi, la rigueur géométrique de l’une de ses photographies les plus connues, «Men on a Rooftop, San Paulo, 1960», découle très certainement de l’influence du formaliste Finsler. Burri était fasciné par l’architecture austère postmoderne. Il a photographié des portraits intemporels de certains de ses créateurs, comme Le Corbusier ou Oscar Niemayer.

«Men on a Rooftop, San Paulo, 1960» / René Burri / Magnum
«Men on a Rooftop, San Paulo, 1960» / René Burri / Magnum

Au vu de la diversité de son œuvre, le style de René Burri en tant que photographe est difficile à catégoriser. Son idéal d’un photojournalisme humain, empli de compassion et de respect, était le fil conducteur de son travail. Formé dans les années 1950 à l’école des arts décoratifs de Zurich par Joahnnes Itten, Hans Finsler et Alfred Willimann, Burri a été initié très tôt au formalisme strict de l’image.

Il s’est toujours montré très critique à ce sujet, et ce jusqu’à la fin de sa vie. Il ne pouvait cependant renier son influence sur son œuvre. Ainsi, la rigueur géométrique de l’une de ses photographies les plus connues, «Men on a Rooftop, San Paulo, 1960», découle très certainement de l’influence du formaliste Finsler. Burri était fasciné par l’architecture austère postmoderne. Il a photographié des portraits intemporels de certains de ses créateurs, comme Le Corbusier ou Oscar Niemayer.

En 1959, René Burri est devenu membre à part entière de la légendaire agence «Magnum Photos». Le 27 avril 1947, les meilleurs photographes du monde s’étaient regroupés au sein de cette agence afin de rassembler, avec leur joie de vivre impétueuse, leur courage et leur sens des responsabilités, des photographies à la fois authentiques et réalistes du monde entier. Le travail des photographes de l’agence, mené à bien petit à petit et sans en démordre, rend compte de façon saisissante des abus, des injustices commises et de la souffrance endurée partout dans le monde, et ce jusqu’à aujourd’hui. Burri s’était fait recommander dès 1955, suite à un reportage photographique très sensible au sujet d’enfants sourds-muets, qui était paru dans le magazine Life. L’un des quatre fondateurs de l’agence, Henri Cartier Bresson, de nombreuses fois désigné comme étant l’inventeur de la Photographie de rue, est par la suite devenu l’un des mentors les plus importants de René Burri.

René Burri est ensuite intervenu dans presque toutes les zones de conflits de l’époque, a voyagé sur quasiment tous les continents mais a également réalisé des portraits d’artistes de renom tels que Pablo Picasso, Alberto Giacometti, Jean Tinguely, Yves Klein, Pablo Casals, Patricia Highsmith et Jean Renoir. Son œuvre est complétée par quelques films documentaires, dont «The Two Faces of China», «Jean Tinguely» ou encore «Indian Summer».

Parmi ses nombreuses publications, le premier ouvrage illustré de Burri, intitulé «Die Deutschen» et datant de 1962 – soit un an après la construction du mur de Berlin –, est particulièrement remarquable. Il est considéré comme l’un des meilleurs ouvrages illustrés
de l’histoire. Son œuvre monumentale dresse un portrait éloquent et unique des mœurs de l’époque et a toujours sa place à l’heure actuelle, en raison de sa représentation réussie de l’Allemagne divisée ainsi que de sa perspective neutre d’un point de vue politique. Ici aussi Burri se distingue par son regard incroyablement humain, dressant un portrait particulièrement mélancolique de cette époque de l’Etat de ligne de front qu’était l‘Allemagne.

Avec Werner Bischof, René Burri était certainement l’un des reporters photo suisses les plus réputés. Il a toute sa vie durant été un fidèle utilisateur d’appareils photo Leica, et n'était pas fermé à leur version numérique. Contrairement à certains de ses contemporains, son opinion sur la photographie numérique était ainsi très positive et il a souligné ses avantages dans de nombreuses interviews. Il s’est vu attribué en 1998 le prix «Erich Salomon de la société allemande de photographie» ainsi que le «Swiss Press Photo Life Time Achievement Award 2011» afin de rendre hommage à son œuvre. De nombreuses expositions internationales ont permis à ses photographies de faire le tour du monde.

EXPOSITIONS
2014 : René Burri : Mouvement, Maison européenne de la photographie, ParisPortraits d’artistes, Magnum Gallery, Paris

2013 : Impossibles réminiscences, Galerie Esther Woerdehoff, Paris
René Burri – Doppelleben, Museum für Gestaltung, Zurich, SuisseNuit de la Photo, La Chaux de Fonds, SuisseFondazione Merz, Turin, ItalieNuit des images, Musée de L’Elysée, Lausanne, SuisseRétrospective, Scavi Scaligeri, Vérone, ItalieUtopia : Alberto Giacometti, Le Corbusier, Jean Tinguely, Yves Klein, Pablo Picasso, Musée de Penthes, Genève, Suisse

2012 : René Burri - Larger than life, Atlas Gallery, Londres, AngleterreChe Guevara, Révolution à vendre, Festival Images, Vevey, Suisse

2011 : Burri sans Frontières, Galerie Esther Woerdehoff, ParisLe Corbusier intime, Villa Le Lac, Corseaux, SuisseProjet Corrida, Galerie Ammann, Locarno, Suisse

2009 : René Burri : A Retrospective, Flo Peters Gallery, Hambourg, AllemagneRené Burri : Un mundo, Museo de Arte del Banco de la República, Biblioteca Luis Ángel Arango, Bogota, ColombieFilmfestival - René Burri e David Lynch, Galerie Ammann, Locarno, Suisse

2008 : Centro Cultural Borges, Buenos Aires, ArgentineMuseo de Bellas Artes, Caracas, Venezuela2007A photographer, a world, Havane, CubaClamor, grito y amor, Galerie Esther Woerdehoff, Paris, France

2006 : Rétrospective 1950-2000, Manchester Art Gallery, AngleterrePhotographies, Musée de l’Elysée, Lausanne, SuisseLe Corbusier - René Burri : Dialogue, Fondation Le Corbusier, Paris, FranceUtopia, Galerie WestLicht, Vienne, Autriche

2005 : René Burri: Photos de Jean Tinguely & Cie, Musée Tinguely, Bâle, SuisseRené Burri: Utopia – Architecture et Architecte, Ausstellungsraum Klingental, BâleRencontres Internationales de la Photographie, Guangzhou, ChineRétrospective 1950-2000, Palazzo dell’Arengario, Milan, ItaliePhotographs, Cultural Forum for Photography, Berlin, Allemagne

2004 : René Burri – Rétrospective 1950–2000, Maison Européenne de la Photographie, Paris ; Musée de l’Elysée, Lausanne, Suisse (Commissaire: Hans-Michael Koetzle, 2005 aussi à Milan et Zurich)René Burri : Utopia – Architecture et Architecte, Hermès Gallery, New York, USA ; Leica Gallery, Prague, République Tchèque

2002 : Berner Blitz, Galerie Karrer, Zurich, Suisse

1998 : 77 Strange Sensations, Villa Tobler, Zurich, SuisseDie Deutschen, Fotografie Forum International, Francfort sur le Main, Allemagne (de 1998 à 2003 aussi à Kaufbeuren, Velbert, Toulouse, Burghausen)

1997 : Che, Fnac-Forum, Paris; Galerie R. Mangisch, Zurich, Suisse (de 1997 à 2001 aussi à Barcelone, Lille, Lisbonne)

1995 : Le Paris de René Burri, Centre Culturel Suisse

1994 : Dialogue avec Le Corbusier, Museo de arte moderno de Medellín, Colombie (1995aussi à Curitiba, São Paulo, Rio de Janeire, Brasília et à Lima)

1987 : Dans la familiarité de Corbu, Musée de l’Elysée, Lausanne, SuisseAn American Dream, International Center of Photography, New York, Etats-Unis

1984/1985 : One World, Kunsthaus, Zurich; Berner Photo-Galerie, Berne ; Centre National de la Photographie et Palais de Tokyo, Paris ; Musée des arts décoratifs, Lausanne, Suisse (de 1985 à 1995 aussi à la Havane, New York, New Delhi, Bratislava et Ostrava)

1980/1981 : Die Deutschen, Folkwang Museum, Essen ; Galerie Rudolf Kicken, Cologne ; Galerie Nagel, Berlin, Allemagne

1972 : René Burri Retrospective, Raffi Photo Gallery, New York ; Il Diaframma, Milan, Italie

1971 : 50 Photographies de René Burri, Galerie Rencontre, Paris

1967 : René Burri Retrospective, Art Institute, Chicago, Etats-Unis1966China, Galerie Form, Zurich, Suisse


PUBLICATIONS
2004 : Photographies. Editeur : Phaïdon : 1/2/2004 (ISBN : 0714843156) 448 pages.
2000 : Luis Barragan, éditions Phaïdon (London)
1999 : Le Corbusier, Princeton Architectural Press.
1999 : Che Guevara, Photo Poche collection,  Cnp éditeur.
1998 : 77 Strange Sensation, Editions Dino Simonett, Zurich.
1999 : Die Deutschen, éditions Schirmer Mosel (Munich), texteHans Magnus Enzensberger
1998 : René Burri Collection Photopoche René Burri, Nathan (Paris)
1998 : Picasso, Du (Paris)
1994 : Gauchos, Takarajma Books.
1994 : Cuba Y Cuba, Motta Fotografia ( Milan)
1986 : Ein Amerikanischer Traum, Franz Greno (Nördlingen, Germany)
1984 : One World, Editons Benteli, Berne
1963 : Les Allemands, éditions Robert Delpire (Paris)


Source : Wikipedia, www.ewgalerie.com, humanite.fr, www.photophiles.com (Roland Quiici), livres, divers autres sites anglais...

 

Alberto Giacometti dans un café à Paris - 1960 © Copyright René Burri / Magnum
Alberto Giacometti dans un café à Paris - 1960 © Copyright René Burri / Magnum


« Je n'ai l'intention de faire des déclarations dans mes photos.
Les gens disent, «Qu'est-ce que ceci ou qu'est-ce que cela signifie ?".
Je ne ai pas une bonne réponse pour eux.
Vous voyez ce que vous voyez. »



Le président de Magnum Photos, Martin Parr (à gauche), a déclaré que Burri (à droite) était non seulement
l'un des plus grands photographes d'après-guerre, mais aussi a été l'une des personnes 
les plus généreuses qu'il a rencontré au cours de sa vie. Selon le président, la capacité de Burri 
avait à raconter des histoires et de divertir avec des photos font partie de l'héritage de l'agence.
© Copyright René Burri / Magnum
Le président de Magnum Photos, Martin Parr (à gauche), a déclaré que Burri (à droite) était non seulement
l'un des plus grands photographes d'après-guerre, mais aussi a été l'une des personnes
les plus généreuses qu'il a rencontré au cours de sa vie. Selon le président, la capacité de Burri
avait à raconter des histoires et de divertir avec des photos font partie de l'héritage de l'agence.
© Copyright René Burri
/ Magnum

LIVRE CONCERNANT RENE BURRI
 


Autoportrait de René Burri dans un miroir devant les peintures de Philippe Pradalier
© Copyright René Burri / Magnum
Autoportrait de René Burri dans un miroir devant les peintures de Philippe Pradalier
© Copyright René Burri / Magnum


Ballet de la classe des enfants sourds © Copyright René Burri / Magnum
Ballet de la classe des enfants sourds © Copyright René Burri / Magnum


Beijing - Chine -1989 © Copyright René Burri / Magnum
Beijing - Chine -1989 © Copyright René Burri / Magnum


Hommes sur le toit - Sao Paulo - 1960 © Copyright René Burri / Magnum
Hommes sur le toit - Sao Paulo - 1960 © Copyright René Burri / Magnum


Cap Canaveral - Floride - 1981 © Copyright René Burri / Magnum
Cap Canaveral - Floride - 1981 © Copyright René Burri / Magnum








Ces fleurs vont vraiment
vous plaire et vous servir


Des fruits incroyables
mis en compote visuelle !
Jean-Paul Belmondo
Toutes les plus belles photos
La France si belle
est partie pour toujours

Paul Newman
The cool king

Cette girlfriend est magnifique
elle part pour le monde
Paul Walker la star
partie trop tôt
Vos cadenas d'amour
en photo pour l'éternité
Les plus belles photos de Pinterest
Des soldats de plombs
uniques et rares

Avions surpuissants
photos foudroyantes !
Ces supercars puissantes
côtoient les anciens bolides