PHOTOGRIFFON - Anthologie des plus grands photographes du monde
facebook photogriffon

 

  Dennis STOCK

portrait du photographe Dennis Stock
Dennis STOCK (né le 24 juillet 1928 à New York, mort le 11 janvier 2010 à Sarasota en Floride) est un photographe américain, membre depuis 1951 de l'agence Magnum Photos.

Dennis STOCK (born in New York July 24, 1928, died January 11, 2010 in Sarasota, Florida) is an American photographer, member since 1951 Magnum Photos.



BIOGRAPHIE
Dennis STOCK est un photographe américain né en 1928 à New-York City.
Durant sa grande carrière (81 ans), il a amassé un impressionnant portefeuille d'artistes et de personnalités variées. Il a réalisé de nombreuses photos d'artistes de Jazz, Duke Ellington, Louis Armstrong, Miles Davis,... Il est surtout très connu par ses photographies emblématique de James Dean à Times Square à new-York, ou on peut découvrir james Dean sous la pluie avec une cigarette et son long manteau.

À l'âge de 17 ans, il a quitté la maison pour rejoindre la United States Navy. En 1947 , il est devenu un apprenti photographe du magazine Life Gjon Mili et a remporté le premier prix au concours Jeunes Photographes de vie. Il a rejoint Magnum en 1951 grâce à Robert Capa. Stock a réussi à évoquer l'esprit de l' Amérique à travers ses portraits mémorables et emblématiques de stars d' Hollywood, notamment James Dean. De 1957 à 1960 Stock fait des portraits animés de musiciens de jazz, dont Louis Armstrong, Billie Holiday, Sidney Bechet, Gene Krupa et Duke Ellington pour son livre Jazz Street.

En 1968 Stock a pris un congé de Magnum pour créer Objectifs visuels, une société de production de films, dont il a tourné plusieurs documentaires. À la fin des années 1960 , il a capturé les tentatives de hippies de Californie à remodeler la société selon les idéaux de l'amour et de compassion. Ensuite , tout au long des années 1970 et 1980 , il a travaillé sur les livres de couleurs, mettant l' accent sur ​​la beauté de la nature à travers les détails et le paysage. Dans les années 1990 , il est retourné à ses origines urbaines, explorant l'architecture moderne des grandes villes. Son travail récent a été la plupart du temps concentré sur l'abstraction de fleurs. Stock a généré un livre ou une exposition presque chaque année depuis les années 1950. Il a enseigné de nombreux ateliers et expose son travail largement en France, en Allemagne, en Italie, aux États-Unis et au Japon. Il a travaillé comme scénariste, réalisateur et producteur pour la télévision et le cinéma, et ses photographies ont été acquis par la plupart des grandes collections du musée. Il a servi en tant que président du film de Magnum et nouvelle division des médias en 1969 et 1970.

Dennis a raconté sa riche carrière à Arles peu de temps avant de mourir. Il avait fait l'aquisition d'un appareil photo numérique Ricoch dont il était heureux. Même affaibli par l'âge, Dennis gardait une passion entière pour son art.
Dennis Stock meurt le 11 janvier 2011 dd'un cancer du colon et du foie suivie d'une pneumonie à Sarasota en Floride, il résidait à Woodstock, New York, et sa veuve est l'auteur Susan Richards.

PRIX ET RECOMPENSES :
- Premier prix du concours de jeunes photographes - Série sur les immigrants (Life)

LIVRES :
- Hawaii (1988) (ISBN 0-8109-1076-4)
- Provence Memories (1989) (ISBN 0-8212-1715-1)
- James Dean: Fifty Years Ago (2005) (ISBN 0-8109-5903-8)
- Plaisir du jazz, 1959
- Provence, 1988 (ISBN 2-85108-582-4)
- James Dean, La Martinière, Paris, 2005 (ISBN 978-2-7324-3272-4)
- Made in Usa, Cantz, Ostfildern, 1995 (ISBN 3-89322-639-7)

(Sources : Wikipedia.fr, photoquotes.com, magnumphotos.com, artmony.biz, articles.latimes.com)

SITE OFFICIEL :
www.magnumphotos.com




BIOGRAPHY
Dennis Stock was born in 1928 in New York City. At age 17, he left home to join the United States Navy. In 1947, he became an apprentice photographer Gjon Mili for Life magazine and won the first prize at Young Life Photographers. He joined Magnum in 1951 by Robert Capa. Stock managed to evoke the spirit of America through his memorable and iconic portraits of stars from Hollywood, including James Dean. From 1957 to 1960 Stock made lively portraits of jazz musicians, including Louis Armstrong, Billie Holiday, Sidney Bechet, Gene Krupa and Duke Ellington Jazz Street for his book.

In 1968, Stock took a leave Magnum to create Visual Objectives, a film production company, and he shot several documentaries. In the late 1960s, he captured California hippies attempts to reshape society according to ideals of love and compassion. Then, throughout the 1970s and 1980s, he worked on the books of colors, focusing on the beauty of nature through details and landscape. In the 1990s, he returned to his urban origins, exploring the modern architecture of big cities. His recent work has been mostly focused on the abstract flowers. Stock has generated a book or an exhibition almost every year since the 1950s has taught numerous workshops and exhibited his work widely in France, Germany, Italy, the US and Japan. He worked as a writer, director and producer for television and cinema, and his photographs have been acquired by most major museum collections. He served as president of Magnum film and new media division in 1969 and 1970.

Dennis told his rich career in Arles shortly before dying. He had purchased a digital camera Ricoch he was happy. Even weakened by age, Dennis kept a whole passion for his art.
Dennis Stock died January 11, 2011 of colon and liver cancer followed by pneumonia in Sarasota, Florida, he was living in Woodstock, New York, and his widow is the author Susan Richards.

PRIZES AND AWARDS :
- First prize for young photographers - Series immigrants (Life)

BOOKS :
- Hawaii (1988) (ISBN 0-8109-1076-4)
- Provence Memories (1989) (ISBN 0-8212-1715-1)
- James Dean: Fifty Years Ago (2005) (ISBN 0-8109-5903-8)
- Plaisir du jazz, 1959
- Provence, 1988 (ISBN 2-85108-582-4)
- James Dean, La Martinière, Paris, 2005 (ISBN 978-2-7324-3272-4)
- Made in Usa, Cantz, Ostfildern, 1995 (ISBN 3-89322-639-7)

(Sources : Wikipedia.fr, photoquotes.com, magnumphotos.com)

OFFICIAL SITE :
www.magnumphotos.com


 

ETATS-UNIS-New-York-1955-James-DEAN-hantait-Times-Square-dennis-stock
ETATS-UNIS - New-York-1955 - James DEAN hantait Times Square © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM


ETATS-UNIS - 1954 - Marilyn MONROE regarde le tournage du film "Désirée" © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM
ETATS-UNIS - 1954 - Marilyn MONROE regarde le tournage du film "Désirée" © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM


ETATS-UNIS - 1954 - Marlon BRANDO comme NAPOLEON pendant le tournage du film "Désirée" © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM
ETATS-UNIS - 1954 - Marlon BRANDO comme NAPOLEON pendant le tournage du film "Désirée" © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM


CALIFORNIE - Sacramento - State - Fai - L'affichage militaire © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM
CALIFORNIE - Sacramento - State - Fai - L'affichage militaire © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM


"La photographie est une bonne façon de le dire.
J'ai été ici. Vous avez été ici.
"

Dennis STOCK



"Photography is a good way for saying.
I've been here. You've been here."

Dennis STOCK



CALIFORNIE - Tournage du film "La planete des singes" © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM
CALIFORNIE - Tournage du film "La planete des singes" © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM


ETATS-UNIS-New-York-1955-James-DEAN-hantait-Times-Square-dennis-stock
Tournage du film "La planete des singes" © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM


DES MAQUILLAGES REVOLUTIONNAIRES
POUR LES FILMS "LA PLANETE DES SINGES"

John Chambers est assurément l'homme sans qui La Planète des singes n'aurait pu voir le jour.
Ce maquilleur de génie mit au point une technique et une substance spéciale à base de mousse de caoutchouc
pour transformer les comédiens en singes des plus réalistes, technique qui lui valut un Oscar.
Le maquillage nécéssitait de trois à six heures de maquillage et une de démaquillage, et s'avérait dur à porter
pour les acteurs : en effet, ces derniers devaient rester dans des caravanes réfrigérées entre les prises
pour ne pas abîmer leurs prothèses, et ne pouvaient fumer ou manger qu'avec difficulté. Certaines séquences
mettant en scène plus de 200 singes, la production eut parfois recours à près de 80 maquilleurs...




MAKEUP OF REVOLUTIONARY
FOR MOVIES "THE PLANET OF THE APES"

John Chambers is certainly the man without whom Planet of the Apes would have been possible.
This makeup genius devised a technique and a special substance to foam rubber base
to transform the actors in more realistic apes, a technique that won him an Oscar.
Makeup required three to six hours of makeup and makeup removal, and proved hard to bear
for the actors: in fact, they were to remain in refrigerated trailers between takes
not to damage their dentures, and could not smoke or eat with difficulty. some sequences
featuring over 200 monkeys, production was sometimes used nearly 80 makeup artists ...



ETATS-UNIS - 1959 - John WAYNE sur le plateau du film "Alamo" © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM
ETATS-UNIS - 1959 - John WAYNE sur le plateau du film "Alamo" © Copyright Dennis STOCK / MAGNUM





 

Ces fleurs vont vraiment
vous plaire et vous servir


Des fruits incroyables
mis en compote visuelle !
Jean-Paul Belmondo
Toutes les plus belles photos
La France si belle
est partie pour toujours

Paul Newman
The cool king

Cette girlfriend est magnifique
elle part pour le monde
Paul Walker la star
partie trop tôt
Vos cadenas d'amour
en photo pour l'éternité
Les plus belles photos de Pinterest
Des soldats de plombs
uniques et rares

Avions surpuissants
photos foudroyantes !
Ces supercars puissantes
côtoient les anciens bolides